Et si nous achetions une voiture d’occasion ?

Le marché du véhicule d’occasion a bien évolué durant ces dernières années. Non seulement ce marché est bien plus réglementé qu’auparavant, ce qui peut éviter de mauvaises surprises (falsifier son compteur kilométrique n’est notamment plus possible) mais des prêts bancaires intéressants sont maintenant aussi accessibles pour des voitures d’occasion de moins de deux ou trois ans selon l’organisme bancaire. Ajoutons que la fiabilité et la longévité des voitures s’est améliorée.

Acheter une voiture d’occasion peut donc être une bonne alternative et peut vous permettre de diminuer considérablement votre budget. Cela peut aussi vous permettre éventuellement de vous passer d’une assurance omnium puisque vous n’investissez plus autant d’euros dans l’achat de votre véhicule. Différentes questions sont à se poser avant d’envisager l’achat d’un nouveau véhicule :

  • Quel est mon budget ?
  • Est-ce mon véhicule principal ou une seconde voiture ?
  • Vais-je parcourir beaucoup de kilomètres ?
  • Quelles sont les options qui me semblent indispensables dans mon prochaine véhicule ?
  • Combien d’occupants ?

Ces questions vous aideront à cibler « LA » voiture qui correspondra le mieux à vos besoins.

Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, vous avez plusieurs possibilités : vous pouvez passer par un revendeur agrée ou acheter votre véhicule directement auprès du vendeur – propriétaire du véhicule.

De nombreuses pistes existent pour que vous puissiez trouver la voiture qui vous convient : les petites annonces dans la presse écrite, les sites spécialisés de revente de véhicules d’occasion, sur les réseaux sociaux (recherchez simplement « vehicule occasion« ), directement chez des concessionnaires, …

Il existe même des sites de vente aux enchères.

Dans tous les cas, il sera important que vous veilliez à obtenir tous les documents obligatoires que sont : le certificat d’immatriculation du véhicule, le certificat de visite du dernier contrôle technique, le certificat de conformité européen, la demande d’immatriculation remise par le contrôle technique et le Car-Pass. Le vendeur peut aussi vous remettre accessoirement le carnet d’entretien du véhicule ainsi que toute autre information utile telle que quelques factures de réparations diverses, de changement de pneus, …

Un élément supplémentaire qui pourrait vous faire basculer vers l’achat d’un véhicule d’occasion plutôt que l’achat d’un véhicule neuf est l’impact écologique. Acheter un véhicule d’occasion permet d’éviter l’émission de polluants émise lors de la production d’un véhicule neuf. Il faudra toutefois se tourner, dans la même logique, vers des véhicules d’occasion ayant une faible émission de CO2 car il est vrai que des véhicules plus anciens sont parfois bien plus polluants et consomment bien plus de carburant que des véhicules neufs et l’avantage financier gagné lors de l’achat du véhicule d’occasion peut vite se perdre à l’usage du véhicule. Acheter une voiture qui a plus de six mois peut aussi être une bonne alternative pour éviter de subir les substances chimiques des intérieurs de véhicule neuf. En effet, l’odeur assez caractéristique des voitures neuves signale en réalité la présence de composés organiques volatiles (COV). Ils sont émis par la plupart des substances chimiques utilisées dans la fabrication des sièges, accoudoirs, plastics, tapis, tissus, … et sont potentiellement allergisants.

J’espère que cet article vous aura aidé dans votre réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *